INTERVIEWS. "Il n’y a plus rien à brûler, plus rien à casser": submergées par les violences, Dumbéa et Païta tirent la sonnette d’alarme
Photo #7042 26 Juin 2024, 08:15
Ces derniers jours, la situation s’est à nouveau tendue en Nouvelle-Calédonie suite au transfert des membres de la CCAT dans des prisons de l’Hexagone. Ce mardi, à Dumbéa et Païta, l'objectif est de maintenir la sécurité des habitants, des entreprises et des collectivités. Les maires de ces communes tirent la sonnette d'alarme.
Commentaires (0)