Crise en Nouvelle-Calédonie : “on pourrait redémarrer le lycée Petro ATTITI avec un tiers des effectifs”
Photo #7014 23 Juin 2024, 08:15
Suites aux saccages opérés lors des émeutes, dans les locaux scolaires, les autorités ont décidé la fermeture du lycée Petro ATTITI jusqu’à la fin de l’année. Un collectif regroupant le personnel du lycée professionnel de Rivière- Salée et les parents d’élèves, s’est créé pour défendre la réouverture de l'établissement, même en mode dégradé. Entretien avec Jean-Louis Guilhem, membre du collectif ATTITI 2024 et professeur d’économie au lycée Petro ATTITI.
Commentaires (0)